AGEFI Luxembourg - septembre 2022

AGEFI Luxembourg 34 Septembre 2022 Le Dîner de Charles G reat Place to Work®, la référence mondiale en matière de culture d’en- treprise, a interrogé plus de 1,4 million d’employés sur les fac- teurs clés qui créent des lieux de travail exceptionnels pour tous dans 37 pays et auprès de plus de 3.000 entreprises en Europe pour déterminer la liste des Best Workplaces Europe™ 2022. Celle-ci a été dévoilée le jeudi 8 septembre 2022 lors d’une grande cérémonie à Venise. Il s’agit de la plus grande enquête ja- mais réalisée sur l’expérience-collabo- rateurs en Europe. Pour se retrouver sur la liste des Best Workplaces Eu- rope™, les entreprises doivent d’abord figurer sur les listes nationales Great Place to Work. Cette reconnaissance est basée sur des données d’enquêtes confidentielles évaluant les expé- riences des employés entre autres en matière de confiance, d’innovation, de valeurs d’entreprise et de leadership. En moyenne, les entreprises classées dans ce palmarès ont obtenu un résul- tat global de 89%, à comparer aux 79% de scores positifs reçu par les Best Workplaces qui ont figuré sur une liste nationale, mais pas dans le palmarès européen. Il s’agit donc vraiment du «top du top» en termes de bien-être sa- larial sur notre continent. Des niveaux élevés de respect, d’équité et de bien-être contribuent à créer des cultures dites à haut niveau de confiance. 90% des employés des Best Workplaces Europe™ recommande- raient vivement leur employeur à leur famille et à leurs amis, et 9 employés sur 10 pensent que les personnes avec lesquelles ils travaillent sont prêtes à donner plus pour accomplir leur tra- vail. Compte tenu de tous les défis auxquels seront confrontés les mar- chés de travail mondiaux dans les an- nées à venir, il sera essentiel de se concentrer sur la culture d’entreprise pour garantir la survie et la prospérité, des organisations. “Félicitations aux Best Workplaces en Europe™ pour avoir mis le bien-être de leurs employés au premier plan”, a déclaré Michael C. Bush, CEO mon- dial de Great Place to Work®. “Au cours d’une période incroyablement difficile pour la région, ces entreprises ont créé des lieux de travail équitables en offrant de la flexibilité et en soute- nant leurs employés dans les difficul- tés. Les Best Workplaces Europe™ in- carnent la mission de Great Place to Work® et font effectivement du travail un excellent travail pour tous.” “C’est un véritable tour de force que les entreprises réussissent à avoir des sa- lariés heureux en leur sein, qui le disent à une écrasante majorité et ainsi se re- trouvent classées parmi les meilleures en Europe alors que l’actualité nous fait part de «great resignation», «quiet qui- ting» des défis qui ne devraient pas toucher ces organisations. Elles se trou- vent de ce fait dans une meilleure po- sition que leurs concurrents pour affronter les challenges auxquels elles feront face dans les prochaines se- maines oumois, inflation et hausse des prix de l’énergie. Des salariés ont sûre- ment déjà fait part de propositions de solutions pour anticiper les situations au cas où cela impacterait l’entreprise afin de continuer à pouvoir se concen- trer sur leur cœur de métier et conti- nuer à servir leurs clients.” renchérit Patrice Brun, propriétaire de Great Place to Work Luxembourg. Le classement des 150 lauréats de la liste régionale européenne est segmen- tée en 4 catégories : - 25 petites organisations (10-49 em- ployés) - 50 organisations moyennes (50-499 employés) - 50 grandes organisations (plus de 500 employés) - 25 organisations multinationales - des entreprises qui opèrent dans trois pays ouplus dans lemonde et comptent plus de 1.000 employés. Cinq organisations luxembourgeoises récompensées Parmi les 150 organisations récompen- sées en Europe cette année, cinq socié- tés luxembourgeoises font la différence. Dans la catégorie «25 Best Small» : on retrouve le Luxembourg à la 13 ème place avec la société Salonkee S.A. SALONKEE | 13 ème Small Company La mission principale de Salonkee est de numériser l’activité de leurs clients, afin qu’ils puissent se concentrer sur ce qui compte vraiment : leur travail. La société y parvient grâce à son outil de gestion qui permet une meilleure organisation de leur temps et de leurs rendez-vous, de leur base de données clients, de leur inventaire et de leur comptabilité. 96% de leurs 24 em- ployés pensent que Salonkee est un endroit où il fait bon travailler. Pour sa toute première participation Salonkee obtient la première place dans le clas- sement des Best Workplaces™ au Luxembourg, sa culture d’entreprise lui permet également d’être à la 13 ème place dans le classement Européen. Dans la catégorie des «50 Best Me- dium»: on retrouve le Luxembourg à la 11 ème place avec la société InTech Pictet Technologies | 48 ème Medium Company Pictet Technologies, la maison de logi- ciels du groupe bancaire Pictet, a une culture ouverte, axée sur le travail d’équipe et l’innovation. Créée en 2011, la société reçoit le Label Best Work- places™ Luxembourg pour la cin- quième année consécutive grâce à ses 97 collaborateurs. 88% des employés considèrent que Pictet Technologies est une entreprise où il fait bon travailler. CTG IT Solutions | 44 ème Medium Company CTG IT Solutions est la société du groupe CTG exclusivement dédiée aux Institutions Européennes. Société multiculturelle de plus 28 nationalités, CTG IT Solutions met l’humain au cœur de sa politique d’entreprise. Elle comptabilise 160 collaborateurs, la so- ciété a été labélisée Best Workplaces™ au Luxembourg pour la deuxième année consécutive et pour la deuxième fois en Europe. AKABI | 21 ème Medium Company AKABI est une société de consulting internationale spécialisée en Business Intelligence, Software Development, Cloud et Infrastructure. Créée en 2011 et comptabilisant plus de 100 collabo- rateurs AKABI mets en avant l’équili- bre vie professionnelle et vie privée tout en encourageant l’esprit d’initia- tive. Labellisée Best Workplaces™ pour la 6 ème année consécutive au Luxembourg avec 97% des employés qui considèrent que AKABI est une entreprise où il fait bon travailler. INTECH | 11 ème Medium Company Depuis plus de 25 ans, InTech accom- pagne ses clients dans leur processus de transformation numérique et d’évo- lution de leurs Systèmes d’Informa- tion. Filiale du groupe POST Luxembourg, InTech est spécialisée dans le conseil, les technologies numé- riques et le développement d’applica- tions sur-mesure. 93% des 140 employés considèrent que InTech est une entreprise où il fait bon travailler. InTech est présent dans la liste des Best Workplaces™ Luxembourg pour la 7 ème année consécutive, et pour la deuxième fois en Europe. Découvrez la liste complète des Best Workplaces™ Europe 2022. https://www.greatplacetowork.lu/fr/meilleurs-lieux-de- travail/meilleurs-lieux-de-travail-en-europe/2022 Les entreprises où il fait bon travailler en 2022 Suite page précédente AM: Je n’ai jamais eu l’occasion de partir en co- lonie de vacances. En 1974, lors de la campagne électorale pour la présidentielle française René Dumont (un in- connu pour les jeunes) annonçait que l’eau manquerait. Aujourd’hui nous y sommes ! Ce monsieur avait eu raison trop tôt. Via le PNR ( passenger name record ), je suis d’avis qu’il se- rait utile de donner à chaque Européen un quota de vols gratuits, par exemple un total de trois vols par an : vols de loisirs et profession- nels. Au quatrième vol de l’année, ce vol serait taxé, le cinquième serait encore fortement taxé ? En limitant le nombres de vols, cela va faire du bien à la planète et plaisir à notre mi- nistre des Finances, Madame Yuriko Backes car cela remplirait les caisses de l’Etat. Ai-je raison et qu’en pensez-vous ? AM : C’est une idée très ambitieuse, peut-être un peu tôt, mais une belle idée ! JM : Il est temps et peut-être déjà tard. Tant que nous ne serons pas sur un modèle qui est coerci- tif, c’est-à-dire où on impose un certain nombre de choses, cela sera difficile de changer les choses par rapport à certains actes de consom- mation, donc l’idée est plaisante. Si vous deviez changer de métier lesquels ou lequel vous attire ? JM : J’y réfléchis…, oui la politique ! AM : J’aimerais oser l’entreprenariat. Quels restaurants en dehors du Grand-Duché, pouvez-vousme recommandez ? Deux réponses SVP. JM : La Marinière à Saint-Cast-le-guidon, le- Guildo (Bretagne) (petit rire… ). AM : La Fontaine minérale à Pont-de-Barret (Drôme). Et à mon tour, je cite : le Domaine de Mal- champs à Spa pour le restaurant de Stéphanie et Jordan Beaupain que j’ai découvert grâce aux re- commandations demes amis de Stavelot, Marie- Thérèse et Didier. En ce 22 août, si vous deviez adresser un bref message à vosmembres (152 sociétés), lequel se- rait-il ? JN : Des hommes et des femmes heureux sont performants. Julie ne vote pas à Luxembourg. Voyez-vous en SvenClement du Parti pirate (Pi- ratepartei Lëtzebuerg) un potentiel ministre après les élections d’octobre 2023 ? AM : Les électeurs répondront à cette question. HR Community va fêter ses 30 ans. Quels sont vos deux plus grands défis pour les cinq années à venir ? AM : Augmenter le nombre de membres de l’as- sociation, et ce pour gagner en légitimité pour être une association d’influence Le message est bien passé ! Aimez-vous bricoler ? JN : Non, pas du tout ! Deux réponses SVP à la dernière question courte et délicate d’un illustre lecteur : quels sont les défis majeurs de la fonction RH au Luxembourg pour les deux années à venir ? AM : Un des défis majeurs pour la fonction RH sera de permettre l’engagement des collabora- teurs, car on voit que l’engagement s’est érodé depuis le Covid et il faut recréer du sens pour les collaborateurs, par rapport à la mission de l’entreprise. Nous avons parlé précédemment des leviers à mettre en place pour favoriser l’at- tractivité des collaborateurs, travailler sur le bien-être, la confiance que les collaborateurs vont avoir dans l’entreprise, la cohésion et cohé- rence. C’est un des défis qui va être important. JN : Ainsi que le travail sur la marque employeur lors d’une période de pénurie de main-d’œuvre. AM : Il faudra surtout réfléchir aux moyens, car sur les objectifs nous sommes alignés. Q5 question posée par Rémi Fouilloy, CEO de Morgan Philips que nos lecteurs d’Agefi connaissent pour ses écrits réguliers dans le mensuel. Aimez-vous cuisiner ? Oui, j’adore cuisiner les entrées et le barbecue… Même en hiver sous la neige. Comment s’est déroulée votre soirée ? Quels sont vos impressions et commentaires ? AM : Nous avons passé une excellente soirée, très agréable… JM : Et très instructive aussi. Un nouveau format ! AM : Une nouvelle expérience. Que pensez-vous de notre échange à trois et de ce type d’interview ? JM : Très instructif, et cela demande beaucoup de concentration car il faut rester sérieux, donc agréable et innovant. Et nous avons très bien mangé. Au nom d’Agefi, je vous remercie. Chers Co- Présidents, le mot de la fin vous appartient. A vous, je vous prie de bien vouloir conclure notre échange Madame et Monsieur les Co- Présidents, en terminant par la Co-Présidente. AM : Je tiens à vous remercier pour votre invita- tion et nous sommes très honorés d’avoir pu ré- pondre à vos questions. JN : Je vais rebondir par rapport à ce qu’Alexan- dre a dit. Très honorée que vous ayez pensé à nous pour cette interview. Nous espérons vous voir très rapidement pour un prochain évène- ment de HR Community. Ce sera l’occasion de mettre en relief ce que nous faisons concrète- ment. Merci beaucoup, Charles. Soirée du lundi 22 août 2022 à la Brasserie Mansfeld / Charles MANDICA Rubrique « Le Dîner de Charles » charles.mandica@agefi.lu Emploi / RH GE S TIO N DE C RI S E ET GE S TIO N DE RI SQ UE S 21 oc t obre 2022 H ˜ Ƹ tel Parc - Bellevue 5, avenue Marie - Th · r ¸ se, Luxembourg 8h30 : Accueildesparticipantset caf · debienvenue 9h00 - 9h15 : Mot debienvenue Ȯ salleMarie - Thér è se 9h15 - 10h15 : J e anMa g n e , Seniorconsultant & leader, Wavestone -« Le pilotage en situation incertaine - Q uelquesélémentsde réflexionssur la gestion decrise » ǻŒ˜—›’‹ž’˜—ȱŽ—ȱŒ˜••Š‹˜›Š’˜—ȱŠŸŽŒȱ ŠŒšžŽœȱ ’—Šž•ǰȱ›ŽŽ—žȱ¥ȱ•Ȃ·›Š—Ž›Ǽǯ 10h15-10h30 : Pause-caf · 10h35 - 11h15 : Professeur Philipp e P o i r i er , CoordinateurduProgrammede recherche sur la Gouvernance europ · enne/Action Jean Monnet ¥ •Ȃ —’ŸŽ›œ’· deLuxembourg - « Pandémieset contr ô le démocratique : le casde la Covid19 ». 11h15 - 12h00 : T h om as A nt o in e , Secrétairegénéral du Benelux du 3 avril 2017 au31 décembre 2019, Inspecteurdes postes diplomatiques (Belgique)de2020 à 2021, AmbassadeurhonorairedeSM leRoi desBelgesdepuis le1erdécembre2021 « La criseénergétique : en j eux, questions et perspectives ». 12h15-13h00 : Déjeuner-buffet 13h15 - 13h25 Résuméde la séancedumatin 13h30 - 14h15 J e an- B aptist e N o é , rédacteur enchefde la revue Conflits,Paris « Leconflit russo - ukrainien : considérationsgéopolitiques » 14h20 Ȯ 15h00 G éné r alPi erre G ill e t, Œ˜—œŽ’••Ž›ǰȱ’›ŽŒŽž›ȱŽȱ–’œœ’˜—œȱŽȱŽ—œŽ’—Š—ȱŽ—ȱœ›Š·’ŽȱŽȱ•ŽŠŽ›œ‘’™ǰȱ ·—·›Š•ȱŽȱŒ˜›™œȱȂ ›–·Žȱ ǻŽǯ›ǯǼǰȱŽȱŘŖŗŞȱ¥ȱŘŖŘŘȱŒ‘ŽȱȂ·Š -majorpuiscommandantdu Corpsde réaction rapide,France « Le retour de la guerre :quelle réalité ?» 15h00 Ȯ 15h15 : Pause-café 15h15 - 16h00 : Pas c al Rog i e st ,RHEASystems, Chief StrategyOfficer, GlobalChief Information & SecurityOfficer,Managing Director RHEASystemLuxembourg S . A . , V ice - president RHEA Belgium « La société faceaux cyber - menaces ». 16h - 00 - 16h15 : Synth è se 16h15 - 17h00 : Cocktail C e tt e j our n · e e st org anis ·ŽȱŠŸŽŒȱ•Žȱœ˜ž’Ž—ȱŽȱ•Ȃ —’ŸŽ›œ’· d u Luxembourg Tr ansp or ts e n commu n :a rr Ž Ƹ ts t r a m Ha m ili u s ou bu s Ha m ili u s ouRoo s e v e lt (p r ¸ s d e la c ath · d r al e )Pa r ti c ipati o na ux f r ais : ȱ Ȃ T a r ifn orm al 200 .- ǧȱǻ inscription avant le1 er octobre2022 : 1 75.- ǧǼȱŠ›’ȱ· t u diant : 75.- ǧȱ Avirer ¥ PETRUSSEASBL - IBAN : LU75 0019 1955 8309 4000,BCEELULL / Indiquer mention : S · m inai re d u 21 oc t obre 2022 I ns cr ipti o n e td em and e d e re ns e i g n eme nts ¥ :p e t ru ss e . co nta c t@ gm ail. com Partenaire Partenaire media

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk5MDI=