AGEFI Luxembourg - novembre 2022

AGEFI Luxembourg 18 Novembre 2022 Assurances Comment évolue la transformationdigitale dans votre entreprise ? Les derniers mois de 2022 ont été mar- qués par l’aboutissement de nombreux projets digitaux qui offrent de nouvelles perspectives et de nouvelles possibi- lités. Notre métier nous oblige ainsi à une transformation permanente afin de toujours proposer des services à la pointe pour nos partenaires et clients. Je pense évidemment au lance- ment de l’e-signature qui est désormais disponible à la souscription pour l’en- semble de nos neufs marchés. D’autres opérations (ver- sement libre, arbitrage, rachat) seront ajoutées pro- gressivement. Nos parte- naires disposent désormais également d’un formulaire électronique transformé. J’utilise ce terme car nous voulons ce service aussi souple dans son utilisation qu’un document papier mais beaucoup plus aisé à com- pléter, en partie parce que le contrat est pré-rempli à l’aide des don- nées dont nous disposons déjà. Nous avons d’ailleurs rebaptisé ce service «Premium», une référence claire à notre volonté d’excellence. Nous avons éga- lement entrepris la refonte de notre portail partenaires, lancé en 2016. En élargissant sa palette de fonction- nalités, il permettra de souscrire à des offres, mener tous types d’opérations, l’accès aux informations contrats et enfin, une transparisation des données ESG. Le design sera épuré et plus intuitif. Cette transformation «Premium» illustre la montée en gamme de notre positionnement en rapport avec notre segment de clientèle High Networth Individual et Ultra High Networth Individual (HNWI, UHNWI). La transformation digitale est-elle un «game changer» ? La transformation digitale de la finance constitue un défi permanent : celui d’évoluer au bon rythme, au rythme des besoins des clients. Il n’y a pas vraiment de «game changers» parce que nos concurrents et notre environnement évoluent éga- lement. Paradoxalement, pour les clients ces chan- gements sont le «new normal» car ils vivent dans un environnement pleinement digital, alors ce doit l’être pour nous aussi. C’est la célèbre citation de Tancredi «tout change pour que rien ne change». Nous évoluons afinque le client viveune expérience qui rime avec simplicité, rapidité et fluiditémais qui doit à la fois rester naturelle. Notre expertise, notre réactivité et notre offre feront la différence. Autre exemple, nous conduisons un vaste chantier autour des données financières et des échanges avec les banques. Ces transformations majeures nous permettront d’être plus réactifs et de mettre à disposition plus d’informations à nos partenaires et clients. A l’heure du digital, cette évolution est évidente et fait partie intégrante de la transforma- tion des services de SOGELIFE. Quels sont vos principaux objectifs pour 2023 ? Nous prévoyons de lancer une application myso- gelife qui permettra à nos clients d’emporter dans leur poche leur contrat d’assurance vie. SOGELIFEPremium, notre plateforme dédiée aux partenaires, se dotera quant à elle de services sup- plémentaires comme évoqué mais elle sera aussi plus en lien avec la plateforme clients. Nous nous dirigeons donc vers deux hubs de ser- vices. Les échanges de datas constituent aussi un axemajeur, en particulier en tant qu’acteur majeur de l’assurance vie en architecture ouverte, qui co- construisons des offres sur-mesure avec nos par- tenaires. Par-dessus tout, je souhaite insister sur ce besoin d’adaptation permanente de nos outils d’une part en fonction des besoins des partenaires et des clients, d’autre part à la réalité des marchés mais aussi à l’environnement de plus en plus digital. Notre clientèle HNWI et UHNWI est habituée à ces services, il est donc essentiel qu’elle puisse les retrouver lors de son parcours avec SOGELIFE. Rencontre avec Jean ELIA, CEO de SOGELIFE «La transformation digitale constitue un défi permanent » L e 28 octobre 2022, le Groupe Foyer a fêté ses 100 ans d’existence. Pour célé- brer cet anniversaire, deux soirées fes- tives étaient organisées les 20 et 21 octobre, la première en présence de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse et 600 invités, la seconde avec les 1.600 employés et agents duGroupe. Ces célébrations, à tra- vers lamagie d’un voyage dans le temps, ont permis de revenir sur un siècle d’his- toire couronné de succès, et surtout de re- mercier toutes celles et ceux qui y ont contribué, clients, partenaires, collabora- teurs et agents. Fidèleàsesracinesfamilialesetprofondémentattaché à son pays, Foyer Finance est aujourd’hui l’une des plus importantes institutions financières luxembour- geoises à capitaux privés. Leader dumarché luxem- bourgeoisdel’assuranceetprésentdansunedouzaine de pays européens à travers ses troismétiers – l’assu- rance, la prévoyance et la gestion de patrimoine – Foyer et ses filiales accompagnent des milliers de clients à chaque étape de leur vie. L’autrepôled’activitéduGroupeestl’investissement, incarné par Luxempart depuis 1992. LeGroupe s’ap- puie sur des valeurs fortes partagées par quelque 860 collaborateurs répartisdans troispays (Luxembourg, Belgique et Pays-Bas) et 625 agents et collaborateurs d’agences présents sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg. L’histoirede Foyer dans un sièclemouvementé Fondée le 28 octobre 1922 par un groupe d’entre- preneurs luxembourgeois, Léon Laval, Max Lambert, Joseph Bach et Max Ménager, Le Foyer, Compagnie Luxembourgeoise d’Assurances S.A. développe rapidement ses activités à l’étranger et s’établit en Sarre, en France et en Belgique. Dès le début de l’aventure, les membres fondateurs avaient pour ambition de créer un groupe luxem- bourgeois, mais avec une envergure internationale. La fin de la guerre marque le début des «trente glorieuses» qui, de 1945 à 1975, verront un déve- loppement soutenu de l’économie. Le pays se reconstruit et le pouvoir d’achat des Luxembourgeois augmente. En tant qu’assureur, Le Foyer accompagne cemouvement de bien-être. Au début des années 80, l’Europe se dessine et donne naissance à un grandmarché unique de l’as- surance. Foyer décide de vendre ses activités en France (1982) et en Belgique (1990) et redéfinit sa stratégie au regarddunouveau contexte européen, mais également du changement des règles du jeu dans le secteur de l’assurance. Cette réflexion guide leGroupe vers une stratégie de niches enEurope, dans sesmétiers coeur et adaptéeà sesmoyens : - Dès 1992, le Groupe se lance dans l’assurance Vie transfrontalière.Trenteansplustard,WEALINScom- mercialisedessolutionsd’assuranceViecomplémen- taires à la gestion de fortune dans une douzaine de pays enEurope à partir duLuxembourg. -Dans lemême ordred’idées, leGroupe Foyer déve- loppe à partir de 1998 une activité de gestion de for- tune,métier qu’il exercedepuis 1922dans le cadrede la gestion de ses propres actifs. CapitalatWork, aujourd’hui,grâceàunebonneperformancepourses clients, est devenu le premier gestionnaire de fortune à capitaux privés luxembourgeois, actif au Grand- Duché, enBelgique et aux Pays-Bas. - Depuis 2000, Foyer offre à nouveau des produits d’assurances Auto et multirisques habitation en Belgique,àpartirduGrand-Duché,pouruneclientèle ciblée. - En 2014, Foyer lance Foyer Global Health, qui vend des assurances Santé destinées aux expatriés dans le mondeentier,surlabased’uneplateformedigitalisée. Toutes ces initiatives couronnées de succès ont créé des centaines d’emplois auGrand-Duché. En 1992, Foyer Finance prend une participation importante dans Luxempart (anciennement BIL- Participations), dont il est aujourd’hui l’actionnaire de référence. Depuis ses débuts, Luxempart accom- pagne des entreprises luxembourgeoises dans leur développement,mais sa stratégie repose également sur des investissements dans des entreprises en Europe et dans des fonds deprivate equityà travers lemonde. Confiance et responsabilité, les clés du futur Dans sa visionpour l’avenir, leGroupe Foyer se veut un acteur responsable, dans un monde de plus en plusincertain,entrecriseduclimatetrévolutiontech- nologique. Dans une optique de développement durable,leGroupeappliqueunepolitiqued’investis- sements responsable et adapte ses produits et cou- vertures d’assurance aux défis tels que le réchauffe- ment climatique. Depuis toujours, il s’investit égale- mentdansdesprojetsd’intérêtgénéraletdesolidarité. Il soutient ainsi la recherche médicale, l’aide aux démunisouencorediversescauseshumanitaires,par exemple celle des victimes de la guerre enUkraine, à travers un partenariat avec la Croix-Rouge luxem- bourgeoise, Caritas Luxembourg, ainsi que l’associa- tionplacéesouslehautpatronagedeS.A.R.laGrande Duchesse, Stand, Speak, RiseUp ! À ses clients et partenaires, fidèle à son esprit entre- preneurial, Foyer veut continuer à offrir des produits et services de qualité, avec des outils digitaux perfor- mants, mais en misant également toujours sur la proximité et le contact humain, qui ont été les clés de son succès depuismaintenant 100 ans. François Tesch, président des Conseils de Foyer S.A. et Luxempart S.A. : "Il y a 100 ans, Foyer a été bâti sur des valeurs familiales et un esprit d’entreprise, qui perdurent à ce jour. À travers les leçons apprises, les risques encourus, les sacrifices consentis, les échecs et les succès, mais aussi grâce à l’exceptionnelle stabilité de notre pays, notre Groupe est devenu ce qu’il est aujourd’hui. À l’occasion de cet anniversaire, il me tient à coeur de remercier toutes celles et ceux qui nous ont fait confiance, et qui ont contribué à écrire cette belle page d’histoire." © photos : Marie De Decker Le Groupe Foyer fête ses 100 ans

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk5MDI=