Recherche
S'identifier

Mensuel de octobre 2017 - Emploi / RH

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Surveillance de l’utilisation d’une messagerie instantanée professionnelle : Un employeur averti en vaut deux !
Dans un contexte où les employeurs sont de plus en plus incités à ériger la protection des données de leurs salariés en priorité (notamment à l’aune du règlement général sur la protection des données qui sera directement applicable à partir du 25 mai 2018), l’affaire Barbulescu c. Roumanie qui a connu son épilogue le mois dernier(1) a fait couler beaucoup d’encre. Il s’agit notamment de la première affaire ayant conduit la Cour Européenne des Droits de l’Homme (ci-après la «CEDH» ou la «Cour») à examiner la question de la surveillance des communications électroniques d’un salarié par un employeur privé. C’est également l’une des rares fois où la Grande Chambre a invalidé une décision d’une chambre ordinaire.   Droit au respect de la vie privée vs droit de surveillance de...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.