Recherche
S'identifier

Mensuel de mars 2017 - Emploi / RH

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Licenciements collectifs : le rôle régulateur de l’Etat réaffirmé
L’Union Européenne a toujours eu pour objectif de promouvoir et de protéger les libertés fondamentales. La Directive 98/59 du 20 juillet 1998 relative au rapprochement des législations des Etats membres quant aux licenciements collectifs n’échappe pas à ce principe.   En effet, cette dernière n’a pas pour objectif de limiter le droit pour l'employeur de réduire les effectifs de l'entreprise(1), mais d’harmoniser les règles applicables aux licenciements collectifs. Le législateur communautaire a donc entendu, tout à la fois, assurer une protection comparable des droits des travailleurs dans les différents Etats membres et rapprocher les charges qui pèsent sur les entreprises de la Communauté.(2) C’est donc à partir de ce principe qu’elle qualifie pour tous les Etats...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.