Recherche
S'identifier

Mensuel de septembre 2019 - Economie

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


IBOR : Comment rester flexible dans un cadre en mutation ?
Par Nicolas BANNIER, Partner chez EY Luxembourg   L’industrie de la gestion d’actifs et de patrimoine gagnera à adopter une stratégie flexible en réponse à la transition des taux interbancaires (ci-après «IBOR(1)») vers les taux de référence alternatifs (ci-après «ARR(2)») pour les produits d’investissement.   Nous entrons dans une nouvelle ère qui verra des milliards de dollars de produits financiers étalonnés sur une nouvelle forme de taux de référence. L’abandon progressif des IBOR aura un impact énorme sur l’ensemble de l’industrie de la gestion d’actifs et de patrimoine, des prestataires de services d’actifs et des banques universelles, sans oublier les fonds de pension et les investisseurs institutionnels.   De nombreux gestionnaires...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.