Recherche
S'identifier

Mensuel de mars 2022 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


La hausse des prix du pétrole ne devrait pas aboutir à de nouveaux investissements dans l'exploration et la production
Par Thomas PLANELL, gérant - analyste DNCA Finance   En 2022, les majors pétrolières européennes pourraient générer au total un cash-flow opérationnel de près de 220 milliards de dollars. Plus du double d'Apple, première capitalisation mondiale (2600 milliards de dollars) ... alors que la valeur de marché des "Big Oil" (700 milliards) ne pèse qu'une fraction de celle du géant américain...   Malgré une flambée à 126$, la hausse du WTI reste contenue 15% sous ses plus hauts historiques de 2008. Pourtant, le rapport entre l'offre (contrainte par la parcimonie des pays de l'OPEP), et la demande (renforcée par la réouverture des économies) est plus fragile qu'à l'époque. D'autant que le contexte géopolitique n'a jamais été aussi tendu depuis la guerre...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.