Recherche
S'identifier

Mensuel de mars 2018 - Informatique financière

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Le bitcoin avant des crypto-monnaies d’Etat ?
Par Prof. Dr. Bruno COLMANT, Banque Degroof Petercam, Membre de l’Académie Royale de Belgique   L’extrême volatilité du cours du bitcoin confirme que sa valorisation relève probablement d’une hystérie collective associée à une bulle financière. Mais ce n’est pas le plus important. Une quasi-monnaie est créée. Ce n’est pas, à proprement parler, une monnaie complète, mais une classe d’actifs monétaire qui peut être utilisée à des motifs de transactions et de thésaurisation. L’argument de l’utilisation des bitcoins pour des activités frauduleuses n’est incidemment pas de nature à disqualifier la nature quasi-monétaire de cette réalité.   Les Etats ne tolèrent jamais très longtemps une monnaie concurrente à celle qu’ils émettent car c’est dans cette dernière...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.